Hommage à Harper Lee

Publié le par Chloé.N

Hommage à Harper Lee

Harper Lee, le portrait d'une auteure très discrète

Quand certains font le choix de sortir un livre une fois par an, pour être fin prêt pour les prix littéraires, d'autres préfèrent prendre leur temps. Touut leur temps. Un état d'esprit qu'affectionnait tout particulièrement Harper Lee.

Retour sur un parcours exceptionnel

Nelle Harper Lee abandonne son premier prénom pour éviter toute confusion avec un auteur masculin, est née le 28 avril 1926 à Monroeville (USA).

Elle commence des études de droit qu'elle abandonne rapidement ainsi que son Alabama natal. Direction la Grosse Pomme pour devenir écrivain.

Harper Lee écrit des nouvelles qu'elle envoie à un éditeur, qui lui conseille de retravailler l'une d'elles pour en faire un roman. C'est ce qu'elle fera pendant plus de deux ans.

En 1960, “To Kill a Mockingbird” (“Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur”) est édité. Le roman fait un carton ! 500 000 exemplaires sont écoulés en une année, 30 millions vendus à ce jour. Les droits sont achetés par plusieurs pays, de même pour les droits cinématographiques.

Ce roman qui traite des préjugés sur fond de lutte pour les droits civiques pendant la Grande Dépression, est traduit dans 30 langues et est étudié dans de nombreux lycées américains.

Un an après sa sortie, l'ouvrage dont l'auteur s'est largement inspiré de sa propre vie, reçoit le Prix Pulitzer.

En 1962, “Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur” est adapté au cinéma avec “Du silence et des ombres”. Le film remportera 3 Oscars.

Timide ? Dépassée par ce succès soudain ? Pendant 40 ans, l'amie d'enfance de Truman Capote, ne donnera aucune interview. Elle laissera juste entendre en 1964 qu'elle travaille sur un nouveau roman, mais aucun ouvrage ne sortira.

Cette réserve n'est pas sans rappeler un autre grand auteur américain, J. D. Salinger.

En 2007, Harper Lee accepte de sortir de sa réserve pour recevoir la Médaille Présidentielle de la Liberté des mains du président Bush, mais refuse de faire tout discours.

A 89 ans et 55 années après la sortie de “Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur”, Harper Lee fait revivre ses personnages dans “Va et poste une sentinelle”, son second roman sorti en 2015. Et c'est sans grande surprise que son éditeur a annoncé que l'auteure ne fera aucune promotion.

Après avoir fait figurer son premier roman dans les plus grands best-sellers du 20ème siècle, Harper Lee s'est éteinte le 19 février 2016 à Monroeville, sa ville natale.

http://aurayondeslivres.over-blog.com/2016/01/ne-tirez-pas-sur-l-oiseau-moqueur-de-harper-lee.html

http://aurayondeslivres.over-blog.com/2016/01/va-et-poste-une-sentinelle-d-harper-lee.html

Commenter cet article

Caroline 15/04/2016 21:01

J'ai été un peu déçue de " Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" au niveau émotion même si je reconnais que c'est un incontournable !
Par contre, je me souviens que j'avais été marquée parce que le jour où je commence son livre.. J'apprends son décès..