L'île aux larmes... avec Easyvoyage/Easygame

Publié le par Chloé.N

L'île aux larmes... avec Easyvoyage/Easygame

Ou une envie de liberté

Je n'avais pas prévu de me rendre sur cette île, mais mon billet pour Miss Liberty était valable pour les deux sites. Alors pourquoi s'en priver...

Petite par sa taille mais grande pour son histoire, Ellis Island a été un véritable choc pour moi.

A l'époque, ce qui allait devenir 62 ans après son ouverture un musée, était un lieu de passage pour toutes les personnes fuyant la misère, pour l'essentiel venues de l'Europe, souhaitant s'installer aux Etats-Unis.

Dans ce grand hall où flotte encore les deux étendards américains, c'est avec un audio tour que je décide de faire ma visite pour mieux la comprendre. Au son de l'histoire et des images qui défilent sous mes yeux, je me rends compte que cet endroit était beaucoup plus qu'un simple lieu pour accueillir les nouveaux arrivants. Ce sont des dizaines de millions de personnes qui se sont présentées dans ce centre d'immigration. Ces derniers devaient se soumettre à un examen médical, rapide mais humiliant, justifier de son identité et répondre à une trentaine de questions. Sans oublier que certains employés étaient réfractaires de voir tous ces "étrangers" arriver sur leur terre.

De nombreuses photos d'archives en noir et blanc ornent les murs de ce musée. Certaines me font penser à des rescapés de guerre. Certains objets récupérés témoignent des conditions de vie de leurs propriétaires. Entre les grosses malles équipées de cadenas, se mêlent quelques paniers en osier et de simples sacs en toile. On peut également y découvrir des livres, des instruments de musique, des vêtements, et même des chaussures d'enfants. Certains avaient tenté d'apporter avec eux un morceau de leur vie d'avant pour en démarrer une nouvelle.

Ellis Island était le passage obligé pour entrer en Amérique. On apprend également que de nombreuses personnalités n'ont pas échappé à la règle. Et pas des moindres. On peut compter parmi eux Cary Grant, Maurice Chevalier, Joséphine Baker, Freud, Charlie Chaplin, Einstein, Théodore et Benjamin Roosevelt ou encore Einsenhower.

Le plus poignant dans cette visite reste le mur des noms et le photo montage de visages, d'hier et d'aujourd'hui. Tous ayant en commun un aïeul passé par ce petit bout de terre chargé d'espoir, le tout sur fond de drapeau américain.

Celle que l'on surnommait L'île aux Larmes est plus qu'une simple visite de musée. C'est une part de l'Histoire, émouvant, poignante même et riche à la fois. L'émotion est garantie.

Si vous avez aimé mon article, cliquez sur le lien ci-dessous. D'avance, merci à vous.

http://www.easyvoyage.com/easygame

Commenter cet article

Bernieshoot 11/02/2016 17:17

J'ai bien aimé l'article je voulais voter mais en fait le lien même sur la liste de toutes les participations et ce n'est pas évident de s'y retrouver. J'en profite pour vous souhaiter la bienvenue dans ma communauté Livres Ô blogs.