“Une bonne épouse indienne” d'Anne Chérian

Publié le par Chloé.N

“Une bonne épouse indienne” d'Anne Chérian

Le choc des cultures

Avec son premier roman, Anne Chérian nous emmène dans un voyage haut en couleur et en saveur, où mariages arrangés se mêlent aux préjugés, à l'intégration, le tout avec légèreté.

Le docteur Sarath a tout pour être un homme heureux. Ce brillant anesthésiste possède un appartement dans un quartier huppé de San Francisco, conduit une Porsche, pilote son propre avion et sort depuis quelques années avec Caroline, la secrétaire blonde incendiaire de l'hôpital où il exerce.

Mais ça, c'était avant qu'il ne retourne en Inde, son pays natal, pour rendre une ultime visite à son grand-père mourant. En arrivant, Neel découvre que, non seulement son aïeul se porte comme un charme mais sa famille lui a réservé une autre surprise de taille. Son propre mariage. Car comme tout bon indien digne de ce nom, Neel doit épouser une femme "comme lui", choisie au préalable par sa famille.

Pris au piège par les siens, Neel va revenir à San Francisco, mariée à Leila. La nouvelle Madame Sarath va vite déchanter sur la vie de couple, qu'elle ne connaît jusqu'alors qu'à travers les films à l'eau de rose.

Mépris, indifférence, mensonges vont alors être le quotidien de cette bonne épouse indienne qui malgré son silence, réserve son lot de surprises.

En lisant la quatrième de couverture, on se doute de la fin de l'histoire. Ce n'est pas l'histoire d'"amour" en elle-même, entre ces deux êtres que tout ou presque sépare, qui est le plus important ici ; mais elle permet de nous immiscer au coeur de ces familles dont cette tradition ancestrale perdure encore de nos jours ; et de saluer le courage de toutes ces femmes qui subissent leur vie en silence.

Une bonne épouse indienne" d'Anne Chérian aux éditions Folio - 2011

Commenter cet article