“Mariachi Plaza” de Michael Connelly

Publié le par Chloé.N

“Mariachi Plaza” de Michael Connelly

Nouvelle enquête et nouvelle partenaire pour Harry Bosch qui s’apprête à raccrocher, avec un cold-case vieux de dix ans.

Tout commence à Mariachi Plaza quand Orlando Merced, un musicien se fait tirer dessus et reçoit une balle qui vient se loger dans la colonne vertébrale. L’affaire est classée en règlement de compte entre gangs.
Hémiplégique, Merced devient alors l’image de la campagne du futur maire. Dix années de combat et d’infections à répétitions plus tard, le jeune mariachi finit par succomber. Son décès pose certaines questions et relance le dossier.

Pour cette nouvelle enquête, Bosch toujours fidèle à lui-même avec ses démêlées avec sa hiérarchie, va faire équipe avec Soto, une jeune bleue qui s’est déjà fait remarquée lors d’une précédente affaire. Bien que cette dernière soit prête à apprendre tous les rouages de la police auprès du vieux briscard aux portes de la retraite, elle semble toutefois préoccupée par un autre ancien dossier.

Dès les premières pages, on entre dans le coeur du sujet, même si une impression de lenteur se fait sentir dans cette affaire à l’ancienne.
On regrette cet air de déjà vu, maintes fois utilisées dans les romans policier, à savoir le duo du vieux flic et de la jeune recrue. Cependant, on ne s’ennuie pas et on ne se perd pas dans cette double enquête de cold-case qui sur fond de politique, vont finir par se croiser.
La présence un peu plus fréquente de Maddie, la fille de Bosch peut laisser présager un futur duo père/fille. Ou de la nouvelle relève. A suivre…

Mariachi Plaza” reste un classique dans le genre policier toutefois efficace, qui ravira les fans de l’inspecteur Bosch.

Merci à Calmann-Levy

Mariachi Plaza” de Michael Connelly aux éditions Calmann-Levy - 2016

Commenter cet article

Eric the Tiger 20/07/2016 09:48

Concernant le duo du vieux flic et de la jeune recrue que tu évoques dans ton article, je trouve que celui-ci est moins manichéen et prévisible que les codes du genre. Il n'y a pas d'opposition entre les deux protagonistes qui s'entendent très bien et qui se complètent parfaitement. Je trouve leur duo attachant. Il s'agit d'un des atouts de ce roman à mes yeux. Au plaisir de te relire...

Chloé.N 20/07/2016 14:31

C'est vrai que le duo fonctionne bien. Très vite, on a l'impression qu'ils se connaissent depuis longtemps. C'est juste que le duo vieux flic et jeune bleu(e), c'est du vu et revu chez tous les auteurs de policiers. A très vite... ;)