“Un appartement à Paris” de Guillaume Musso

Publié le par Chloé.N

"Un appartement à Paris" Guillaume Musso - XO Editions - 2017

 

Une rencontre dans un centre commercial, la vue d’un enfant et c’est un gouffre béant qui s’ouvre à elle. Elle, c’est Madeline Green, une ex-flic qui quelques mois plus tard, débarque de Londres. Plus ou moins remise, c’est à Paris qu’elle décide de venir se ressourcer, tenter de trouver un sens à sa vie.
Lui, c’est Gaspard Coutances, il arrive de Seattle. Dramaturge, il a pour habitude d’écrire ses nouvelles pièces en France. Asocial, il ne cherche qu’à fuir le monde qui l’entoure.
Ils ne connaissent pas et pourtant, chacun n’aspire qu’à se retrouver.

En arrivant à Paris en ce jour de grève et de météo exécrable, ils ne se doutent pas qu’ils vont devoir co-habiter dans la maison de Sean Lorenz, un célèbre peintre décédé un an plus tôt. Malgré leurs différends, ils vont être fascinés par cet artiste. De la recherche des trois derniers tableaux du peintre, ils vont finir par creuser dans le passé de l’artiste et découvrir une triste réalité qui va faire surgir leurs propres démons.

On démarre les romans de Guillaume Musso de la même manière : un homme, une femme et cette fois-ci, pas à New York sa ville de prédilection, du moins pas avant la dernière partie du roman, mais sur la rive gauche de Paris. Mais n’allez point imaginer que si ce roman a pour décor la capitale, vous allez avoir entre les mains une histoire à l’eau de rose. Non, cette fois l’auteur a décidé de sortir de sa zone de confort pour nous embarquer dans une enquête dans le milieu de l’art, de la peinture plus précisément.

Contrairement à ce qu’il nous avait habitué, Musso accorde un soin plus particulier aux détails. Il aurait pu faire dans la facilité mais non. Il intègre des œuvres, des pièces, des musiques, des artistes, certains connus et d’autres moins.
Les dialogues et les réflexions des deux personnages sont également plus percutants, plus décomplexés si l’on compare (je sais, c’est mal…) aux premiers romans de l’auteur. Mais ça montre que la patte de Musso est en train d’évoluer depuis son dernier roman.
Il nous emmène sur plusieurs pistes, et même si, en démarrant cette lecture, on se doute comment elle va se terminer, c’est bel et bien sur la manière de faire évoluer son histoire où il joue sur différents tableaux que le changement se fait sentir.

On passe un très bon moment dans cet appartement à Paris (ou plutôt cette maison), un roman dense, définitivement pas un thriller, qui risque (ou pas) de décevoir les fans de la première heure.

Un appartement à Paris” de Guillaume Musso - XO Ed. - 2017

Commenter cet article

Angelilie 20/04/2017 01:15

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

Chloé.N 20/04/2017 07:37

Merci Angelilie

PHILIPPE D 13/04/2017 13:42

Je viens de terminer ce roman qui m'a plu sans m'avoir enthousiasmé. C'est une lecture agréable, facile, pas un coup de coeur.
Je préférais G Musso avec ce côté paranormal qu'il avait à ses débuts.

Chloé.N 13/04/2017 22:13

On est d'accord. Moi aussi je préférais les Musso des débuts mais je dois reconnaître que celui-là est beaucoup mieux que les 2/3 derniers parus.