“Les Suicidées” de Val McDermid

Publié le par Chloé.N

Les Suicidées - Val McDermid - Ed. Flammarion - 2017

Il y a des livres qui dès le premier abord ne vous inspirent pas particulièrement. Mais parfois, certains peuvent vous réserver de bonnes voire d’excellentes surprises. Eh bien là, ça tient en deux mots : grosse déception ! Autopsie de ces Suicidées…

Il les épie, les traque, met en scène leur suicide avant de les laisser à leur triste fin, avec pour seul indice un livre laissé non loin de là. Elles, ce sont des femmes déterminées à aller au bout de leur conviction, et n’hésitent pas à le faire savoir haut et fort jusqu’à s’attirer les foudres des internautes, allant jusqu’à être insultées, harcelées, voire menacées.

Redevenue une simple citoyenne, pour l’ex commandant Carol Jordan, qui tente de lutter contre ses propres démons (et addiction), se remettre en selle ne va pas être une mince affaire, d’autant que l’homme responsable de toutes ces morts ne semble pas vouloir les revendiquer.

Le thème abordé dans ce roman est plutôt original et intéressant : des femmes fortes qui vont au bout de leurs idées malgré les menaces qu’elles peuvent subir via les réseaux sociaux.   

C’est dans la forme que la déception se situe.
La première partie pose le décor avec la présentation des différents personnages (entrecoupée par deux suicides). Bien qu’avec Les Suicidées, les protagonistes sont des personnages récurrents des précédents romans de l’auteure, l’histoire ici est indépendante et on arrive aisément à situer les personnages. Ils forment une bonne équipe, aussi variée soit-elle : une geek asiatique, un commandant porté sur la bouteille avec pour seul compagnon son colley, le grand black. Hormis ce détail (un peu cliché), il y a une forte cohésion entre eux.

Mais nous ne sommes pas à la fin du premier tiers du roman, que l’on sait d’ores et déjà comment et pourquoi le meurtrier a agi de la sorte. Ensuite, une grosse partie du livre est focalisée sur la relation entre Carol Jordan et Tony Hill, son ami et collègue, psychologue et profiler.

Enfin, la dernière partie où là, ça bouge un peu plus. L’ancienne brigade démantelée renaît de ses cendres et l’enquête sur ces suicidées démarre vraiment.


Une enquête relativement classique, lente à entrer dans le cœur du sujet, un peu cousue de fil blanc et sans réelles surprises.

J’avoue avoir eu envie d’arrêter les frais mais étant donné que l’on sait rapidement le pourquoi et le comment, je m’attendais à un retournement de situation, à quelque chose d’inattendu, un switch final qui vous scotche et au final, toujours rien.

Probablement que cette nouvelle enquête ravira les inconditionnel(le)s du duo Jordan/Hill, pour les autres, je vous laisse seul(e) juge.


Les Suicidées” de Val McDermid - Ed. Flammarion - 2017

Commenter cet article