“La Fille de Kenyon Street” de David Swinson

Publié le par Chloé.N

"La Fille de Kenyon Street" de David Swinson - Editions Calmann-Levy

En planque depuis une dizaine de jours devant un repaire de dealers salvadoriens, Frank a fini par connaître leurs habitudes. A 10 heures quand tout le monde quitte la maison, Frank en profite pour aller y jeter un œil. Non pas un repérage pour un éventuel démantèlement ultérieurement en bonne et due forme ; non, mais parce que Frank Marr, ex inspecteur et désormais détective privé a un vice : il a un sacré penchant pour la cocaïne. Et pas qu’un peu.

Mais en pénétrant dans cette maison, il ne s’attendait pas à y trouver une jeune fille à moitié nue bâillonnée, menottée et enchaînée dans la salle de bains.

Autre particularité de Frank Marr, c’est un impulsif. Il agit et réfléchit aux conséquences plus tard. N’étant plus dans les forces de l’ordre, il ne respecte pas les procédures officielles.

Devenu un héros malgré lui, les parents d’une autre jeune fille disparue vont lui demander son aide.
Comment refuser devant le désarroi de ces parents mais surtout, comment mener à bien cette nouvelle mission tout en dissimulant son addiction ?

Frank Marr est l’anti-héros par excellence. Aussi controversé qu’attachant, il ne ressemble en rien à ces confrères à la retraite.

C’est le genre de roman qui vous happe dès les premières pages. Le ton est résolument moderne, tonique ; des chapitres courts et rythmés qui nous emmènent loin, enfin pas tant que ça, des institutions de la capitale américaine.

Le roman est très réaliste, normal car David Swinson est un ancien flic de la répression du trafic de drogues et du grand banditisme, dont il a reçu les plus hautes distinctions.
Côté écriture, encore une fois, l’auteur s’y connaît puisqu’il s’est déjà frotté à l’écriture d’un scénario porté sur grand écran il y a quelques années. D’ailleurs, on imagine assez aisément La Fille de Kenyon Street dans une version cinématographique. Tout y est : l’histoire, l’ambiance mais aussi et surtout, le caractère et le charisme de son personnage principal.

La Fille de Kenyon Street, le début d’une nouvelle série mettant en scène le duo Marr/Costello ? En tous cas, on espère très vite une suite.

La Fille de Kenyon Street” de David Swinson - Ed. Calmann-Levy - 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article